Rechercher

El Paredon (28 janvier au 1er février 2022)

Dernière mise à jour : 4 févr.

Cette petite ville située sur la côte du Pacifique est un endroit idéal pour se prélasser au soleil ou y faire du surf. Donavan, Sydney et Éli sont déjà arrivés. Dino, Laurence et moi serons avec eux vers midi après une longue route de 3 h 30 dans une navette privée que nous avons réservée. Ce transport nous a coûté 800 quetzales (132 $ CAN) et nous sommes 5, donc environ 26 $ canadien chacun. Un des principaux avantages de ce transport est que Laurence a pu apporter son chien Aïka.


Soleil, plage de sable volcanique et mer chaude, voilà ce que nous offre El Paradon! Ici, la chaleur est vraiment au rendez-vous. C'est un climat complètement différent du lac Atitlan et d'Antigua. Nous logeons au Camp Surf. À cet endroit, la vie est simple et paisible. On n'y retrouve aucun luxe ni glamour et pas d'internet, juste des gens sympathiques, une ambiance calme et des rencontres vraies. Un beau moment pour se reconnecter avec soi et les autres. Le temps semble arrêté! Nous passerons 4 nuits et 5 jours ici.



Pour nos premières journées à El Paradon, nous avons loué deux belles cabanes situées sur le bord de la mer. Le temps est chaud et humide. La mer nous rafraîchit juste assez et son goût de sel me rappelle les vacances! J'aimerais bien que mes deux garçons, Samuel et François, soient avec nous!


Jour 2... Le bonhomme de sable «  Jabba the Hutt » ! 30 degrés Celcius.


Dino est parti à Guatemala city après 9 jours de voyage d'où il prendra l'avion pour retourner à Québec. Cette séparation prévue me fait un effet bizarre de vide, mais je sais que plein de belles aventures m’attendent. J’ai le goût de les vivre pleinement! Il devait malheureusement partir plus tôt à cause de son test COVID.

Sydney, Donavan, Laurence et moi passerons deux nuits de plus au même endroit, mais dans une nouvelle petite cabane, bien plus petite que les deux premières, mais tout à fait correcte pour y passer la nuit!

En se mettant au lit, la musique et les chants de l'église voisine de notre hébergement ont laissé la place au son des vagues. On peut sentir même à cette heure leur puissance lorsqu'elles se cassent sur le sable. Comme c'est agréable de s'endormir en se faisant bercer au son de cette musique!


Bon dîner dans un petit restaurant local. J'ai mangé des bonnes pâtes aux légumes. Ce délicieux repas m'a couté 3,31 $. Jojo a fait goûter à Donavan les feuilles de l'arbre tout près de notre table. Je ne connais pas cet arbre, mais les feuilles avaient une légère odeur de noisette.





Départ de El Paradon aujourd'hui. En passant, à cet endroit, on peut avoir une excellente connexion!


Je vous laisse maintenant sur la philosophie du Surf Camp…





70 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout